Flash:le colonel MAMADOU NDALA serait tue dans une embuscade

MessagePosté par Mathilde » 02 Jan 2014, 06:46


Flash:le colonel MAMADOU NDALA serait tue dans une embuscade a mavivi non loin de la ville de BENI.(Mishapi voice t)

Image
Ce matin, des commandos de l'armée ougandaise et des soldats M23, déguisés en ADF / NALU, ont pris en embuscade un convoi des FARDC dans le Nord-Kivu, tuant des soldats des FARDC, des information jusque la non confirmé indique que le col Mamadou était dans le convoi, Mais cela n'est pas confirmé ....Ceci montre comment Museveni est déterminé à destablise la RDC, maintenant il envoie ses soldats et des soldats M23 r au Congo pour agir sous couvert des ADF NALU.
Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin

Re: Flash:le colonel MAMADOU NDALA serait tue dans une embus

MessagePosté par Mathilde » 02 Jan 2014, 09:21

L’HERO DE GOMA, LE COLONEL MAMADOU TUE PRES DE BENI AU COURS D’UNE EMBOUSCADE CIBLEE
par mpp le 2 janvier 2014

][/color]
Image

Image

RDC : le colonel Mamadou Ndala tué dans une embuscade à Beni/ RADIO OKAPI
publié il y a 36 minutes, |  Denière mise à jour le 2 janvier, 2014 à 2:38    |   sous Actualité, La Une, Nord Kivu. Mots clés:



[img(300px,225px)]https://lh5.googleusercontent.com/-sSvTEpUTGqo/UsVkXZQ6cvI/AAAAAAAAqjs/mNuizc0Y9vg/mamadou%252520ndala.jpg?imgmax=320[/img]Le colonel Mamadou Mustafa Ndala des FARDC/Photo Facebook


Le colonel Mamadou Mustafa Ndala des FARDC/Photo Facebook

Le colonel Mamadou Ndala, commandant de la Brigade Commando URR (Unité de réaction rapide), a été tué ce jeudi 2 janvier dans une embuscade des rebelles ougandais de l’Adf-Nalu dans le village appelé Ngadi, entre l’aéroport de Mavivi et Beni-ville (Nord-Kivu). Joint au téléphone, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a confirmé la nouvelle.


 
Selon des sources militaires, plusieurs membres du convoi ont également été tués.
Pour l’instant, les Casques bleus népalais de la Monusco, arrivés sur les lieux, s’activent à éteindre le feu mis par les assaillants à l’un des véhicules du convoi. Celui-ci aurait perdu plusieurs autres de ses membres dont le nombre reste à déterminer.
Peu avant la confirmation de sa mort, son garde du corps, le caporal Paul Safari, a fait ce témoignage à l’AFP :
« Une roquette est arrivée du côté droit de la route et a atteint notre jeep, surmontée d’une arme lourde. J’ai commencé à tirer jusqu’à terminer toutes mes munitions, mais nos agresseurs avançaient toujours. Quand la roquette a touché la jeep, le colonel était toujours en vie. Quand j’ai fui, je ne l’ai pas vu sortir de la voiture, je ne sais pas s’il est vivant ou pas ».
Le colonel Mamadou Ndala a été au premier plan lors des opérations des Forces armées de la RDC contre le M23. Après avoir délogé les rebelles à Nyiragongo et Rutshuru, des rumeurs avaient annoncé sa relève de Goma par la hiérarchie militaire pour Kinshasa.


Cette rumeur avait suscité en juillet dernier des vives protestations dans les rues de Goma (Nord-Kivu) où des jeunes avaient manifesté pour demander le maintien en fonction de cet officier militaire.
Mamadou Ndala était obligé de démentir cette rumeur en déclarant : « Ce n’est pas vrai, c’est une rumeur. Une manipulation des rebelles qui veulent déstabiliser le moral de la population et des troupes engagées au sol ».
Le colonel Mamadou Ndala menait une autre opération contre des rebelles ougandais de l’Adf-Nalu. L’armée avait déjà réussi à récupérer la localité de Kamango et le pont de Semliki, jadis occupé par des rebelles.
C’est lorsque le convoi des FARDC est arrivé dans le village appelé Ngadi, que son convoi a été ciblé par des rebelles qui l’ont tué.


 http://democratiechretienne.org/2014/01/02/lhero-de-goma-le-colonel-mamadou-tue-pres-de-beni-au-cours-dune-embouscade-ciblee/
Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin

Re: Flash:le colonel MAMADOU NDALA serait tue dans une embus

MessagePosté par Mathilde » 02 Jan 2014, 09:35

RDC: le colonel Ndala tué

Image

Le commandant des opérations qui devaient cibler les rebelles ougandais des ADF-Nalu dans l'est de la RDC est mort jeudi dans une embuscade.
Sa mort a été annoncée par le porte-parole du gouvernement.

"J'ai une triste nouvelle. Le colonel Mamadou Ndala a été tué. (...) Apparemment, ce sont des ADF-Nalu qui l'ont tué avec deux de ses gardes du corps. C'est vraiment une perte immense pour les Forces armées et pour la République", a déclaré Lambert Mende.
"Il était en route vers Eringeti, à 54 km de Beni pour le déploiement d'un bataillon de commandos quand sa jeep est tombée dans une embuscade", a précisé M. Mende.
L'attaque s'est déroulée à Matembo, une localité du territoire de Beni, située dans le nord de la province du Nord-Kivu, où sévissent plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers.
"Juste quand il est arrivé à Matembo, une roquette est arrivée du côté droit de la route et a atteint notre jeep, surmontée d'une arme lourde. J'ai commencé à tirer jusqu'à terminer toutes mes munitions, mais nos agresseurs avançaient toujours",a déclaré à l'AFP le caporal Paul Safari, un garde du corps du colonel Ndala.
Un officier supérieur de la Monusco, la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC , qui soutient l'armée sur le terrain, a confirmé l'attaque à l'AFP. "Il y a eu embuscade, a priori des ADF-Nalu contre les FARDC”.
L’embuscade a également fait 5 blessés parmi les militaires qui participent à la traque de la rébellion ougandaise, selon l’AFP.
Ils ont été transférés à l'hôpital de la ville de Beni.
L'annonce de la mort du colonel Ndala a suscité l'émotion en RDC.
A Goma, les magasins sont fermés au quartier commercial de Bireré en mémoire du colonel, selon une correspondante de la BBC.
Le colonel Mamadou Ndala avait contribué à la victoire militaire des FARDC sur la rébellion du M23 en novembre, et avait reçu la mission de lutter contre ADF-Nalu.
L'ADF-Nalu est né au milieu des années 1990 de la fusion de deux groupes armés opposés au président ougandais Yoweri Museveni.
Aujourd'hui uniquement composée d'islamistes, l'ADF est dirigée depuis 2007 par Jamil Mukulu, un chrétien converti à l'islam. Les Etats-Unis l'ont placé sur leur liste d'organisations terroristes dès 2001.



http://www.bbc.co.uk/afrique/region/201 ... _adf.shtml
Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin

Re: Flash:le colonel MAMADOU NDALA serait tue dans une embus

MessagePosté par Mathilde » 02 Jan 2014, 10:55

Confirmation Officielle de la Mort du Colonel Mamadou par le porte parole de FARDC


Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin

Re: Flash:le colonel MAMADOU NDALA serait tue dans une embus

MessagePosté par Mathilde » 02 Jan 2014, 15:14

Mort du Colonel Ndala : La thèse d'un assassinat par des frères d'armes commence à émerger

Si pour M. Mende et un officier de la Monusco, une embuscade des ADF-Nalu, qui pactisent avec des groupes armés locaux, n'est pas à exclure, le caporal Safari, témoin de la scène n'en n'est pas si sûr: J'ai vu deux des assaillants, et ils portaient l'ancienne tenue verte des FARDC. Je ne crois pas que ce soit les ADF-Nalu".
Près de la jeep, des commandos accusent des frères d'armes de "régiment" d'avoir tué leur chef. "Ils sont jaloux à cause de notre succès dans le Rutshuru! Ils vont nous sentir!", a lancé l'un d'eux, dont l'avis est partagé par certains.

Image
La jeep du Colonel Ndala brûle, devant un militaire congolais impuissant

Des commandos en larmes, submergés par le chagrin, la colère et l'incompréhension: la mort du colonel Mamadou Ndala, officier très populaire tué dans une embuscade jeudi dans l'est de la République démocratique du Congo, laisse ses hommes inconsolables.

Jeudi matin, une roquette a touché la jeep du colonel Ndala à Matembo, une localité du territoire de Beni, situé dans le nord de la province riche et instable du Nord-Kivu (Est), où sévissent plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers.

"Juste quand on est arrivé à Matembo, une roquette est venue du côté droit de la route et a atteint notre jeep, surmontée d'une arme lourde. J'ai commencé à tirer jusqu'à terminer toutes mes munitions, mais nos agresseurs avançaient toujours", explique le caporal Paul Safari, un garde du corps du colonel Ndala.

"Quand la roquette a touché la jeep, le colonel était toujours en vie. Quand j'ai fui, je ne l'ai pas vu sortir de la voiture, je ne sais pas s'il est vivant ou pas", a-t-il précisé.

Puis, le choc: "J'ai une triste nouvelle. Le colonel Mamadou Ndala a été tué. (. . . ) Il était en route vers Eringeti, à 54 km de (la ville de) Beni pour le déploiement d'un bataillon de commandos quand sa jeep est tombée dans une embuscade", annonce Lambert Mende, porte-parole du gouvernement.

Un jeune colonel, d'une trentaine d'années

Après l'attaque à la roquette, des renforts ont été envoyés sur place. Sur place, pas de doute sur la violence des combats. Dans un virage bordé de palmiers à huile et de roseaux, la jeep du colonel, surmontée d'une arme lourde, est entièrement calcinée, encore fumante, le moteur à l'air.

Près de la jeep, des traces de sang et des douilles. A l'intérieur, le corps calciné et décapité du colonel Ndala, qui avait une trentaine d'années. "Cherchez un sachet et mettez-y les restes du corps du commandant", intime un major tout juste arrivé dans une jeep pleine de commandos.

Le caporal Safari est en larmes. Un peu partout, des commandos pleurent aussi. Ils ne comprennent pas comment leur chef a pu mourir alors que les combats sérieux n'ont pas commencé avec les groupes armés qu'ils sont venus déloger.
Il y a plus d'une semaine, le colonel Ndala, le commandant de l'unité, expliquait souriant sur la télévision publique que les groupes armés étaient appelés à la reddition "sans délai et sans condition" -conformément à l'appel lancé par l président Joseph Kabila.

Les groupes armés doivent "se rendre au centre de la Monusco (Mission de l'ONU) le plus proche, ou soit aux positions des FARDC les plus proches, ou soit au chef coutumier le plus proche d'eux", avait-il précisé. Et d'insister: seuls "les FARDC, la police nationale et la Monusco" ont le droit de porter une arme.

"Celui qui a exterminé le M23!"

Leur première cible était la rébellion ougandaise Alliance des forces démocratiques et de l'Armée nationale pour la libération de l'Ouganda (ADF-Nalu), née au milieu des années 1990 de la fusion de deux groupes armés opposés au président ougandais Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986.

Ses combattants ont toujours trouvé un abri au Zaïre, devenu RDC en 1997, sur les pentes verdoyantes de la chaîne volcanique du Rwenzori, qui culmine à plus de 5. 000 mètres et se trouve à bonne distance du lieu de l'attaque.

Mais pour M. Mende et un officier de la Monusco, une embuscade des ADF-Nalu, qui pactisent avec des groupes armés locaux, n'est pas à exclure. Le caporal Safari n'en n'est pas si sûr: J'ai vu deux des assaillants, et ils portaient l'ancienne tenue verte des FARDC. Je ne crois pas que ce soit les ADF-Nalu".

Près de la jeep, des commandos accusent des frères d'armes de "régiment" d'avoir tué leur chef. "Ils sont jaloux à cause de notre succès dans le Rutshuru! Ils vont nous sentir!", a lancé l'un d'eux, dont l'avis est partagé par certains.

Le colonel Mamadou Ndala était en effet crédité pour de brillantes victoires contre la rébellion Mouvement du 23 mars (M23), présumée soutenue par le Rwanda et l'Ouganda voisins, et qui a capitulé le 5 novembre après une offensive musclée de l'armée et de la brigade d'intervention de l'ONU.

Des soldats népalais de la Monusco arrivent avec des blindés, prennent des photos et repartent.
Des paysans alertés par la mort d'un commandant s'approchent. "C'est quel commandant qui est mort?", demandent-ils tous. En apprenant la nouvelle, c'est la désolation: "Mamadou. . . Mamadou! Celui qui a exterminé le M23? Oh non. . . "


Télé Tshangu (avec Jeune Afrique)
Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin

Re: Flash:le colonel MAMADOU NDALA serait tue dans une embus

MessagePosté par Mathilde » 02 Jan 2014, 15:19

mort de mamadou ndala
Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin


Retourner vers NOUVELLE BRÈVE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron