Des troupes rwandaises s’amassent à la frontière de Nyiragon

MessagePosté par Mathilde » 13 Jan 2014, 06:17

Des troupes rwandaises s’amassent à la frontière de Nyiragongo

(KABUHANGA)- Des renforts de l’armée rwandaise débarquent depuis trois jours à la localité rwandaise voisine de Kabuhanga dans le territoire de Nyiragongo à la frontière entre le Congo-Kinshasa et le Rwanda.

Les habitants de cette localité congolaise s’inquiètent de la présence en masse des militaires rwandais alors que rien, selon eux, n’explique un tel déploiement. Des informations ayant filtré les rangs de l’armée rwandaise indiquent que le verrou est en train d’être constitué pour empêcher les infiltrations sur le territoire des rebelles hutu des Fdlr.

Kigali n’a jamais digéré la défaite du M23 et depuis trois semaines, le recrutement a repris pour renforcer la défunte rébellion congolaise. Le rapporteur de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Sylvestre Nkuba Kahombo a appelé les habitants de Kabuhunga à la vigilance.


Image

Il a demandé également aux éléments de l’armée nationale à être prêts à toute éventualité. ‘‘Je sais que l’ennemi est en train de jouer à la manipulation et à la provocation. Nous espérons que les choses ne vont pas se dégrader parce que le moral des Fardc est au zénith et les agresseurs seront surpris s’ils tentent une nouvelle aventure’’, a assuré Sylvestre Nkuba Kahombo. Sachez que le rapport définitif du groupe d’experts de l’Onu qui sera publié très prochainement, confirme que le régime de Paul Kagame continue à soutenir le mouvement rebelle même après sa défaite.

http://www.hot243.com/hot243-headline/d ... yiragongo/
Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin

Re: Des troupes rwandaises s’amassent à la frontière de Nyir

MessagePosté par Mathilde » 13 Jan 2014, 11:01

Nord-Kivu : la population en colère après le meurtre de 2 jeunes à Nyiragongo

Image

lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo


Une tension est perceptible depuis dimanche 12 janvier entre les militaires et la population civile dans certaines localités du territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu). Selon des sources locales, la population accuse les Forces armées de la RDC (FARDC) d’être à la base du meurtre de deux jeunes garçons dans deux groupements du territoire. Les responsables militaires affirment que les présumés tueurs sont aux arrêts.
Les habitants en colère ont marché jusqu’au bureau du chef de groupement Kibumba, à 30 kilomètres au Nord de Goma avec le corps de Samuel, le petit garçon d’environ 10 ans tué par balle au domicile de ses parents.
Selon des témoins, l’auteur de ce meurtre qu’ils identifient comme militaire, cherchait le grand père de la victime, chef de localité Hehu de Kibumba vers 21 heures locales, pour le tuer. Lorsqu’il a tiré sur lui, la balle a atteint son petit fils qui a succombé sur-le-champ. Le grand-père a pu se sauver.
L’autre victime : un jeune garçon d’environ 20 ans aurait été tué par un militaire vers 9 heures locales le même dimanche dans la localité Ngangi 2, groupement Monigi aux environs de Goma, ajoutent les mêmes sources.
Un militaire se disputait avec son créancier sur une affaire de dette. Furieux, le militaire a tiré dans la foule des curieux qui assistaient à la scène. Un jeune homme a reçu une balle et est décédé sur le coup.
La police et les militaires ont dû intervenir pour calmer les manifestations qui ont suivi ce meurtre.
Les responsables militaires du secteur FARDC à Nyiragongo qui confirment les faits, disent que les deux présumés meurtriers seraient aux arrêts et qu’entre temps les enquêtes se poursuivraient pour élucider les circonstances et les mobiles de ces meurtres.
La socité civile locale, pour sa part, demande aux autorités militaires d’intervenir pour sauver la cohabitation entre civils est militaires affectée par ces événements dans ce territoire qui sort d’un an de guerre.


http://radiookapi.net/actualite/2014/01 ... yiragongo/
Image
Mathilde
Administrateur du site
 
Messages: 130
Inscription: Jan 2014
Sexe: Féminin


Retourner vers ACTUALITÉ POLITIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron